Marais de Cras

Le marais de Cras occupe la partie supérieure de la vallée de la Lèze, sur le cône de déjection du torrent de la Pérolat. C’est une relique d’une vaste zone humide incluant les deux autres marais du secteur : le marais de la Lèze sur Chantesse, et celui de Montenas sur Poliénas.

Le marais présente encore une mosaïque de milieux humides dont des roselières, des prairies humides à Molinie bleue et des saulaies. Les principaux enjeux de gestion concernent la restauration du fonctionnement hydraulique du marais et le maintien des prairies humides.

  • Cladiaie
  • Bas-marais et/ou molinaie
  • Roselière semi-aquatique haute
  • Magnocariçaie et eaux libres
  • Boisement marécageux à aulne et/ou à frêne

Marais de Cras © CEN Isère - M. Thiberville

Au premier plan un bas-marais entretenu par un agriculteur local

Au second plan, une roselière aquatique

Une partie du marais est fauchée annuellement par un agriculteur local.

  • Notice de gestion 2016-2020

La gestion du site est réalisée grâce au soutien de :

ENS associatif

APPB, ENS local associatif, ZNIEFF

  • Commune de Cras
  • Commune de Poliénas
  • LPO Isère
  • FRAPNA Isère
  • Association Nature et protection de Cras
  • ACCA de Cras
  • Privés
  • Cras
  • Poliénas
  • Superficie zone d’observation : 23 ha
  • Superficie zone d’intervention : 23 ha
  • Céline Balmain

Téléchargements : Marais de Cras

Notice de gestion 2016-2020